Haïti: Joseph Félix Badio n’était plus employé de l’ULCC, précise l’institution

0 89
Subscribe to our newsletter

Épinglé dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse et recherché activement par la police, Joseph Félix Badio n’était plus employé de l’unité de Lutte contre la corruption. Dans une note en date du 13 juillet, l’ULCC précise que ce dernier a été mis à la porte depuis le 17 mai 2021.

Dans cette note, ULCC se dit affligé par le départ de Jovenel dans des conditions tragiques le 7 juillet dernier en sa résidence privée à Pèlerin 5.

Cet acte est un affront à la démocratie et à l’état de droit en Haiti. L’institution dit souhaiter que justice soit rendue au président Jovenel Moïse. Il a été licencié, précise l’ULCC balayant du coup les rumeurs.

S’il est vrai que ce dernier avait intégré l’instution le 11 mars 2013, il ne faisait plus partie de la boîte depuis le 17 mai 2021.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More