Haïti-justice: 5 semaines après, les greffiers maintiennent leur grève, les activités sont toujours paralysées dans les tribunaux

0 59

Lors d’une entrevue accordée à la rédaction de Presslakay ce mardi 10 mai 2022, le responsable de l’Association Nationale des Greffiers Haïtiens, Martin Aîné déplore le fait que les revendications légitimes des greffiers ne sont pas adressées au plus haut niveau de l’État.

Grève des greffiers

S’il précise que le ministère de la justice a déjà fait le nécessaire, le blocage se trouve pour l’instant au niveau de la primature et du ministère des finances. Il revient à la primature de se pencher sur le statut des greffiers, dit-il.

Martin Aîné déplore le fait que la primature n’a toujours pas dit mot sur le dossier du statut des greffiers alors que le dossier a été soumis cela fait longtemps, précise t-il.

 » C’est un abus qu’on fait aux greffiers. Il n’est pas possible que le salaire d’un juge de paix soit plus de 100 mille gourdes et le greffier quant à lui n’a que 18 mille gourdes. Il faut revoir les conditions de travail des greffiers », exige le responsable de l’Association Nationale des Greffiers Haïtiens.

Ainsi, il appelle le ministère des finances et la primature à faire le nécessaire pour pallier cette situation qui affecte grandement le fonctionnement de la justice dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :