Haïti/Justice-Corruption: le juge Garry Orélien rejette les accusations du RNDDH

Le juge instructeur Garry Orélien s’inscrit en faux contre les accusations selon lesquelles il aurait reçu des pots de vin dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse. Ce sont des allégations mensongères, réagit le magistrat dans une note de clarification publiée, le jeudi 20 janvier 2022.

Le juge Garry Orélien déclare réprouver avec la plus grande rigueur les accusations de corruption portées par les responsables du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) contre sa personne.

Selon le juge Orélien, ces déclarations tendent à porter atteinte à son intégrité, à son honneur et à celui de sa famille.

En effet, il invite le directeur exécutif du RNDDH, Pierre Espérance, à présenter les preuves de ces accusations. 

 » Pour des raisons ou d’intérêts qui leur sont personnels ou par malveillance, ils auraient cherché, aux travers d’organisations réputées criminelles à discréditer un professionnel soucieux de la transparence, de la discrétion de l’intégrité de sa mission », déplore le magistrat instructeur dans cette note de clarification. 

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay