Haïti-Justice : Marie Esther Antoine invitée à maintenir ou infirmer des propos tenus au New York Times contre Sophia Martelly

0 120

L’enquête dans laquelle, New York Times avait laissé entendre que Jovenel Moïse avait une liste de personnes à remettre à la DEA n’est pas passé sous le silence. Sophia Saint Rémy Martelly a pris la voie de la justice le fait que Marie Esther Antoine a fait des révélations à son égard. Une sommation a été adressée en ce sens à la concernée pour ses propos au micro de new York Times.

« Craignant que la présence de Martelly ne noie son candidat, Mme Antoine dit avoir convaincu que le président de laisser à M. Moïse l’espace nécessaire pour faire campagne seul. Cela a déplu à l’épouse de Martelly. « La première dame s’est mise à la soupçonner , raconte Marie Esther Antoine, et l’a fait venir en pleine nuit au domicile de la famille Martelly pour la réprimander de ne pas les avoir tenus informés de chacun de ses déplacements », peut -on lire dans la sommation.

La concernée a un jour franc pour maintenir ou informer ses propos ou de fournir les preuves si elle parviendrait à tenir de tels propos.

D’autres personnalités comme Kiko Saint Rémy Frère de Mme Sophia Martelly n’a encore réagi sur cette enquête publiée par le journal américain New York Times.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More