Haïti-kidnapping: la BRH nie toute implication dans des opérations de paiement de rançon

La BRH annonce l'injection de 12 millions de dollars américains sur le marché des changes.

La Banque de la République d’Haïti dit nier toute implication dans des opérations de paiement de rançon pour des personnes enlevées. Dans un tweet, la BRH a botté en touche.

Au cœur d’une rumeur, la BRH, comme la Banque Interaméricaine de Développement, a pris ses distances.

“La BRHHaiti porte à la connaissance du public qu’elle n’est pas impliquée dans une opération ou un mécanisme financier visant au paiement de rançon pour des otages”, a écrit la BRH dans ce message.

Selon les rumeurs, les institutions plus haut citées seraient en train de planifier le paiement de 17 millions de dollars exigés par les ravisseurs des missionnaires enlevés le week end passé à la Croix-des- Bouquets.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay