Haïti/ kidnapping : paralysie des activités à Petit-Goâve

Palais de Justice de Petit-Goâve

Les activités sont paralysées ce mercredi 19 janvier à Petit-Goâve,  commune du département de l’Ouest. En effet, des habitants de la zone protestent contre l’enlèvement d’un médecin cubain affecté à un centre hospitalier public de la cité de Faustin Soulouque. 

Palais de Justice de Petit-Goâve

La ville de Petit-Goâve se réveille en effervescence. Des barricades de pneus enflammés sont constatées à travers plusieurs quartiers de cette commune. En conséquence,  des banques commerciales et magasins gardent leur rideau de fer baissé, rapporte un confrère sur place

Le marché public de la commune est également paralysé par rapport à cette situation de tension, souligne-t-il.

Le constat est le même au niveau du Palais de Justice et au Tribunal de Paix de la cité de Faustin Soulouque. 

Certains établissements scolaires ont dû renvoyer les élèves, constate notre contact. 

Le médecin cubain répondant au nom de Taimara Heles Jeres Alevedra a été kidnappée à Martissant, entrée Sud de Port-au-Prince, le jeudi 13 janvier 2022.

Les ravisseurs réclament une rançon de 100 000 dollars en échange de la libération de l’otage. 

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay