Haïti: la FJKL exhorte les acteurs politique à la recherche d’un consensus et prône une transition de 24 mois

Haïti: la FJKL exhorte les acteurs politique à la recherche d'un consensus et prône une transition de 24 mois

La FJKL exhorte les acteurs politique à la recherche d’un consensus et prône une transition de 24 mois pour sortir le pays de la crise. Dans la même veine elle invite les autorités à donner la vérité sur l’assassinat du président Jovenel Moïse.

La FJKL encourage la recherche d’un consensus minimal avec les forces politiques, sociales et religieuses du pays pour la mise en place d’un pouvoir de transition qui inspire confiance, capable d’entamer la tache de la modernisation de l’État, du renforcement des forces de sécurité et d’organiser des élections générales correctes et propres dans un délai de dix-huit à vingt-quatre mois.

Par ailleurs, la Fondation Je Klere demande aux autorités en place de respecter les droits du peuple haïtien à la vérité autour de l’assassinat de Jovenel Moïse le 7 juillet dernier. Dans une note rendu public ce vendredi 8 juillet 2021 dont copie à été acheminée à la rédaction de Vant Bèf Info, elle dit souhaiter que la Direction Centrale de la Police Judicaire (DCPJ) bénéficie du support technique d’investigateurs externes expérimentés pour faire lumière sur l’assassinat.

Elle s’interroge plus loin sur les causes de l’assassinat de Jovenel Moïse et pourquoi les policiers assurant la sécurité du président ont coopéré avec les assaillants.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay