Haïti: la situation sécuritaire du pays est le résultat des dix ans de règne de PHTK, selon Me André Michel

0 29

L’année 2021 qui va prendre fin dans moins de 3 jours a été une année cauchemardesque sur le plan sécuritaire. Pas moins de 900 cas de kidnapping, des centaines de morts et de blessés ont été enregistrés. Le dernier drame survenu à Martissant durant le week-end écoulé où des hommes armés ont ouvert le feu sur véhicule du transport en commun a soulevé la réaction du secteur Démocratique et Populaire qui, par la voix de son porte parole, André Michel, accuse le régime PHTK d’être l’auteur de la situation d’insécurité dans le pays.

« Ce qui se passe à Martissant où des criminels assassinent nos frères et sœurs montre la faiblesse de l’État qui est incapable de protéger la population. C’est la conséquence des 10 ans de gestion du pouvoir par le Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK) », a lâché Me André Michel.

Me André Michel appelle le gouvernement et la Police Nationale d’Haïti (PNH) à prendre leurs responsabilités. Haïti a besoin d’un grand ministre de l’Intérieur pour stopper cette hémorragie, croit comprendre l’ancien opposant à l’administration de Jovenel Moïse.

Parlons de la situation de Martissant, pour la fin de l’année plus de 8 personnes sont tués dont Medjine Dupuy une jeune fille de 31 ans et le syndicaliste Guy Polinice. Si la police avait annoncé que 11 mille policiers vont être déployés, les résultats se font encore attendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More