Haïti: L’Association Professionnelle d’écoles privées préoccupée par le phénomène de l’insécurité 

0 41

La dégradation du climat sécuritaire du pays paralyse tous les secteurs d’activités, notamment les établissements scolaires. L’Association professionnelle d’écoles privées APEP/FEV se dit indignée et appelle les gangs à déposer les armes.

Insécurité

L’Association professionnelle d’écoles privées APEP/FEV se montre vivement préoccupée par la détérioration du climat sécuritaire à travers le pays.

Cette structure s’insurge devant le silence et l’indifférence des autorités face aux actions des gangs. 

L’association sollicite des bandes armées une trêve  en vue de permettre la poursuite des activités scolaires à travers le territoire national. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More