Haïti: Le GARR dénonce les mauvaises conditions de travail des migrants haïtiens en République Dominicaine

0 19

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés dénonce la situation des migrants haïtiens en République Dominicaine, dans une note rendu publique à l’occasion de la fête de l’agriculture et du travail. Selon le GARR, les travailleurs migrants haïtiens contribuent grandement à la croissance économique des pays qui les accueillent.

Selon un rapport rendu public en 2020, par l’institut national de migration de la République Dominicaine (ONM) de concert avec l’Organisation Internationale de Migration (OIM), les migrants haïtiens représentent 28% des travailleurs dans le secteur agricole et 29% dans le domaine de la construction. 

Malgré ces apports, les migrants haïtiens ne cessent de subir des traitements discriminatoires en permanence, toujours selon le GARR. Ces actes de discrimination se réfèrent de très souvent à la couleur de leur peau ou leur statut migratoire, lit-on dans cette note. Souvent, ces travailleurs sont contraints à travailler au delà des heures fixées allant de 5h AM à 5h PM pendant que leur rémunération se fait très mal.

Fort de ce constat, le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés lance un appel aux autorités haïtiennes en vue d’accompagner les travailleurs migrants haïtiens tout en leur facilitant des documents d’identité pour régulariser leur statut migratoire.

Et enfin, le GARR souhaite courage à ces rudes travailleurs haïtiens et haïtiennes qui affrontent tous les jours l’insécurité pour assurer leur survie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More