Haïti: Le ministère de l’agriculture avec l’appui des ambassades du Canada et de la Suisse lance deux projets agricoles dans le grand Sud.

0 10

Dans une note publiée ce jeudi 11 mars 2021, le Ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR) affirme avoir procédé, en compagnie des ambassades du Canada et de Suisse au lancement de deux projets agricoles baptisés « Jaden Kreyòl/PROFISUD » et « Profi-Jeunes et femmes », dans les communes des Irois et de Camp-Perrin, les 25 et 26 février 2021.

Ces deux projets d’un montant d’environ cinq millions (5,000,000) de dollars canadiens chacun, font partie d’un portefeuille de 5 projets agricoles financés par le Canada dans le cadre d’un accord bilatéral sur une enveloppe globale de quarante-neuf millions (49,000,000) avec le Gouvernement Haïtien. L’ambassade de Suisse pour sa part, contribue à l’implémentation du projet « JADEN KREYOL/PROFISUD » à travers une enveloppe additionnelle de trois millions six cent quatre-vingt-quatre mille deux cent dix (3,684, 210) dollars américains, a souligné le MARNDR dans cette note.

Dans son intervention, le directeur général du ministère de l’agriculture Branly Eugène qui présidait cette activité de lancement, a félicité les partenaires financiers pour leur appui. Selon lui, à travers ces deux projets, le MARNDR va pouvoir améliorer le bien-être économique des femmes et des jeunes et réduire la vulnérabilité d’environ trois mille familles vivant en milieu rural du Grand Sud. Il promet que Damien prendra toutes les dispositions nécessaires pour la bonne mise en œuvre de ces projets et l’atteinte des objectifs fixés au bénéfice des populations ciblées ».

D’un autre côté, Le chargé d’affaires a.i de l’ambassade du Canada, Alexandre Côté et le chargé de mission a.i de l’ambassade de Suisse, Fabricio Poreti ont tous deux exprimé leur satisfaction face à la réalisation de ces projets agricoles, qui ont pour but d’améliorer la situation des familles, favoriser la sécurité alimentaire, lutter contre les changements climatiques et de permettre aux agriculteurs, particulièrement les femmes et les jeunes du Sud et de la Grande-Anse, d’accéder aux marchés rémunérateurs et de générer des emplois et des revenus stables.

S/ MARNDR

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More