Haïti: le nouveau ministre de l’éducation nationale se met au travail à quelques semaines des examens officiels

Haïti: le nouveau ministre de l’éducation nationale se met au travail à quelques semaines des examens officiels

Installé au début de la semaine dernière, le nouveau titulaire du MENFP, Augustin Antoine se met déjà au travail. Hier dimanche 23 juin 2024, il a visité le Centre de compensation des apprentissages hébergé au lycée national de Pétion-Ville.

À moins d’un mois des prochaines épreuves officielles, à travers les dix départements du pays, des milliers d’élèves de la 9e année fondamentale et du Secondaire 4, issus de divers établissements scolaires de la région métropolitaine, participent à des cours de compensation mis en place par le Ministère de l’Éducation Nationale afin d’assurer leur préparation qui a été paralysée à cause de l’escalade des violences perpétrées par les gangs armés. Afin de s’assurer du bon déroulement de ce processus, le nouveau responsable de l’éducation en Haïti, Augustin Antoine a visité, dimanche, l’un des centres situés au Lycée National de Petion-Ville.

Lors de cette visite guidée, le titulaire du Ministère de l’Éducation Nationale en a profité pour faire le point sur ce programme de compensation des apprentissages, mis sur pied par son prédécesseur, et qui accueille près de 80.000 élèves concernés par les prochains examens officiels répartis dans 45 centres.

« Je pense qu’il était nécessaire de voir de mes propres yeux ce qui se passe effectivement dans le cadre de ce Programme », a déclaré le ministre Augustin Antoine.

Parallèlement, le nouveau numéro Un de l’éducation en Haïti a souligné l’importance accordée par le gouvernement actuel à la question de l’éducation. Il a félicité son prédécesseur, Dr Nesmy Manigat, d’avoir mis sur pied ce programme de compensation des apprentissages au profit des élèves concernés par les épreuves officielles.

Par ailleurs, le professeur Augustin Antoine a annoncé une évaluation de mis parcourt dudit Programme tenant compte des quelques remarques formulées par les bénéficiaires. Selon le ministre de l’éducation, en ce sens, des correctifs nécessaires seront apportées en vue de l’améliorer.

Au Lycée National de Petion-Ville, ils sont au total 1.023 élèves – filles et garçons-, issus de 26 écoles publiques et privées, établies dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, à bénéficier de ce programme gouvernemental. À travers cette initiative inaugurée, le 8 juin dernier, le ministère de l’Éducation nationale cherche à compenser la cumulation des pertes d’apprentissage scolaire constatées dans les écoles cette année et durant les quatre années académiques précédentes.

Cette initiative bénéficie du support de 2.500 enseignants de diverses matières qui dispensent des cours aux élèves bénéficiaires afin de les préparer au mieux avant la tenue des examens officiels qui sont fixés, selon le calendrier scolaire remanié, pour le 22 au 24 juillet prochains (pour la 9e AF) et pour le 5 au 8 août (pour le secondaire 4).

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay