Haïti: Le pays est en ébullition, le gouvernement de facto lance un appel à la sérénité.

0 117

Le gouvernement de facto haïtien condamne avec la plus grande fermeté la vague de violence qui a déferlé ce mercredi 17 mars 2021 à Port-au-Prince et appelle la population à la sérénité, affirme le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication à travers un communiqué paru ce soir.

Cette vague de violence a occasionné une paralysie partielle des activités socio économiques, la destruction de biens publics et privés ainsi que des actes de vandalisme, a souligné le bureau du secrétaire d’État.

Par ailleurs, le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication informe que le Gouvernement oeuvre à la récupération des corps des policiers assassinés vendredi dernier à village de Dieu, comme le réclament la population et les familles éplorées.

Tweet de Frantz exantus

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication au nom du gouvernement donne la garantie que des dispositions sont envisagées pour préserver la paix, la stabilité et la cohésion sociale.

La capitale haïtienne et plusieurs autres grandes villes du pays étaient sous la haute tension ce mercredi 17 mars. Des policiers ont foulé le macadam pour exprimer leur ras-le-bol contre le haut commandement de la PNH après l’échec de l’opération policière du vendredi dernier où 5 agents ont été tués. Ces policiers exigent les cadavres de leurs frères d’armes abandonnés à village de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More