Haïti: Le Premier ministre a.i de facto Claude Joseph s’est entretenu avec le secteur privé du pays.

0 321

Nommé par arrêté présidentiel en date du mercredi 14 avril 2021, l’ex ministre des affaires étrangères devenu premier ministre ad intérim, de facto Claude Joseph, veut faire du phénomène de l’insécurité son cheval de bataille. En effet, après avoir visité dans la matinée du vendredi 16 avril les différentes bases des unités spécialisées de la Police Nationale d’Haïti, il a rencontré, ce samedi 17 avril, au cours d’un CSPN élargi, le secteur privé des affaires.

Par cette rencontre le premier a.i voulait reccueillir les points de vue de ce secteur et partager avec lui les dernières mesures adoptées pour enrayer l’insécurité notamment le phénomène du kidnapping.

Outre la question de l’insécurité, cette rencontre vise également à garantir au secteur privé, la transparence dans les actions du gouvernement ad intérim, a fait savoir le premier ministre a.i, de facto dans une note publiée à travers les réseaux sociaux.

Rappelons que le Premier ministre par intérim de facto arrive à la tête du gouvernement dans un moment où le pays est gangstérisé. L’insécurité bat son plein. Tous les secteurs de la vie nationale ont levé la voix, organisent des mouvements de protestation pour exiger aux responsables de l’État d’assumer leur responsabilités en traquant les bandits.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More