Haïti: Le premier ministre de facto Claude Joseph insiste sur la nécessité d’un accord politique

Haïti: Le premier ministre de facto Claude Joseph insiste sur la nécessité d'un accord politique

Le premier ministre de facto Claude Joseph insiste sur la nécessité d’un accord politique entre les acteurs haïtiens. La crise dans laquelle est plongée le pays à sa solution uniquement dans un accord politique pour l’après Jovenel Moïse croit comprendre Claude Joseph. Il a fait ces déclarations ce vendredi lors d’une conférence de presse.

Selon le premier ministre Claude Joseph, Ariel Henry qui a été nommé par le président défunt n’a pas pris fonction puisqu’il n’avait pas prêté serment.

Le cas de Joseph Lambert, président du tiers sénat fait problème puisque l’assemblée des députés est inexistant. Et quant à lui, il est de facto. Il dit croire que le salut du pays doit passer par un accord politique pour sortir de la crise à laquelle est livré le pays après la mort du président Jovenel Moïse.

Lors de cette rencontre du CSPN, le Dr Claude Joseph avait qualifié de plaisanterie les allégations du journal Colombien le liant à l’assassinat de Jovenel Moïse.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay