Haïti: le Secteur Démocratique est toujours accroché aux revendications populaires, rappelle t-il

0 34

Face aux critiques suite à son intégration au sein du gouvernement d’Ariel Henry, le Secteur Démocratique et Populaire précise. Dans une note, il indique que sa présence dans l’accord du 11 septembre 2021 n’est pas un frein dans son engagement de porte étendard des revendications du peuple haïtien pour l’amélioration de ses conditions de vie. Il entend continuer et comme de fait il continue la lutte pour la démocratie, l’établissement de l’état de droit et contre l’impunité.

Le SDP exige le respect scrupuleux et l’exécution complète de l’accord du 11 septembre. Le procès Petro Caribe, ceux des massacres de la Saline, de Bel Air et des assassinats politiques dont celui du Bâtonnier Dorval, doivent être réalisés.

L’organisation de la conférence nationale, la formation d’une assemblée constituante pour doter le pays d’une nouvelle constitution, la mise sur pied de l’organe de contrôle de la transition, la réalisation des élections générales libres, honnêtes et démocratiques qui exigent au préalable l’élimination de la carte frauduleuse Dermalog sont entre autres des parties de l’accord qui doivent être exécutées.

Le Secteur Démocratique Et Populaire appelle à un rassemblement autour de l’idéal du 16 Décembre 1990 pour la fin de l’exclusion et la continuation du combat pour la vie du peuple haïtien. Il demande au peuple haïtien de garder sa vigilance dans un esprit de veille quotidienne pour scruter et chercher à comprendre les gestes et les actes politiques.

Il dit réitérer sa volonté inébranlable et son engagement à se tenir toujours aux côtés du peuple haïtien à titre de son défenseur intraitable et infatigable dans le combat pour son relèvement, son développement social et économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More