Haïti: Les ouvriers du secteur de la sous-traitance mobilisés et réclament un ajustement salarial

Les ouvriers de la sous-traitance

Depuis le lundi 8 mai 2023, les ouvriers du secteur textile à SONAPI ont entamé un mouvement de mobilisation pour réclamer un ajustement salarial et de meilleures conditions de travail. Les salariés n’entendent pas faire marche arrière.

Les ouvriers de la sous-traitance
Les ouvriers du secteur textile à Sonapi

Face à la hausse des prix des produits de première nécessité et autres, la situation des personnes travaillant dans le secteur de la sous-traitance en Haïti s’aggrave, encore que celle-ci soit fragilisée par la crise sécuritaire qui sévit actuellement dans le pays. Ignorés par les autorités concernées, plusieurs centaines de salariés de ce secteur ont foulé le macadam ce mardi, pour exiger un ajustement salarial et pour réclamer de meilleurs conditions de travail.

” Le salaire minimum doit être fixé à 2500 gourdes. Le prix de tout ce que nous consommons ne cesse d’augmenter. Que le gouvernement écoute nos revendications; que l’État haïtien tourne son regard vers les milliers de salariés du secteur de la sous-traitance qui perçoit un salaire rachitique”, a lâché un protestataire.

La foule s’est rassemblée devant le Parc industriel de SONAPI, ce mardi, comme c’était le cas lundi. Elle a parcouru la route de l’aéroport pour atteindre le Carrefour de l’aéroport.

Face à l’inflation galopante que connaît le pays, les ouvriers n’entendent pas faire marche arrière.

LIRE AUSSI

PressLakay