Haïti: les trois personnes tuées au centre-ville de Port-au-Prince ne sont ni des juges ni des avocats

0 92

La machine criminelle fonctionne à plein régime en Haïti, quelle triste et sombre réalité. Ce jour, 9 février 2022, un assassinat de plus au bas de la ville, un assassinat de trop à Port-au-Prince, désormais baptisé Port-aux-Crimes, selon Me Marc Antoine Maissoneuve.

Arme a feu ... Insecurité
Assassinat à Port-au-Prince

« Contrairement à ce qui fait la une de l’opinion publique, maître Marc-Antoine Maisonneuve tient à préciser que ces pauvres gens fusillés et morts aujourd’hui à la rue du centre ne sont ni avocats ni juges », confie t-il.

Selon une source digne de confiance, le mandataire Willy Jean Francois qui s’est présenté aujourd’hui au parquet près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince dans le cadre d’une invitation, se faisait accompagner de deux autres mandataires répondant aux noms de Camille Philippe et Lionel Dérosier et ils ont tous les trois reçu des projectiles et y ont succombé.

En revanche, la quatrième personne ayant survécu à cet assassinat est bel et bien un avocat, il répond au nom de Ronald Joseph et est affecté au barreau des Gonaïves, il reçoit en ce moment des soins que nécessite son cas dans un centre hospitalier de la zone métropolitaine, a indiqué l’homme de loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More