Haïti: l’insécurité à Martissant provoque la hausse des prix des produits dans le Sud

0 70

Les produits de première nécessité connaissent une  hausse vertigineuse au cours de la période pascale dans le département du Sud, notamment dans la ville des Cayes, a-t-on constaté. Cette flambée des prix est la conséquence directe de l’insécurité à Martissant, expliquent agronome Pierre Léger et Kervens Laguerre.

Il y a 9 mois depuis que les gangs armés imposent leur loi dans la zone de Martissant, Village de Dieu, entre autres. Ils tuent, kidnappent et créent un climat de peur à l’entrée Sud de la capitale.

Ce climat de violence impacte les activités socio-économiques des départements des Nippes, de la Grand’Anse et du Sud. Cette situation provoque la flambée des prix des produits de première nécessité. En conséquence, le pouvoir d’achat des citoyens se dégrade, des entreprises font faillite. Ces dernières sont obligées de fermer leurs portes, regrette l’agronome Pierre Léger, entrepreneur industriel.

De son côté, Kervens Laguerre dénonce le fait que les dirigeants en place ne se soucient guerre de la sécurité des citoyens. Il croit qu’il revient aux autorités judiciaires et policière de ramener la paix pour permettre à la population de vaquer librement à ses activités. 

Les promesses d’Ariel Henry autour de l’insécurité à Martissant ne sont jusque-là suivie d’effets. Lors de la remise d’un lot de véhicules à la Police Nationale le jeudi 14  avril dernier, le chef du gouvernement haïtien a réaffirmé sa volonté, dit-il, de neutraliser les gangs armés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :