Haiti: L’OPC salue le vote du congrès américain en faveur de l’enquête sur l’assassinat du Président Moise

Haïti: l'Office de la Protection du Citoyen condamne l'assassinat de Me Roberson Louis

L’Office de la Protection du Citoyen, Institution Nationale de promotion et de protection des Droits Humains, salue le vote du congrès américain en date du 13 janvier 2022 ordonnant au département d’État l’ouverture d’une enquête sur l’assassinat du Président Jovenel Moise et sur le massacre survenu à la saline en novembre 2018, ayant occasionné la mort de plusieurs dizaines de personnes, selon des sources combinées.

Haïti: l'Office de la Protection du Citoyen condamne l'assassinat de Me Roberson Louis
Office de la Protection des Citoyens et de la Citoyenne

« C’est une très bonne décision vu le caractère transnational de l’assassinat du Président Moise et les obstacles majeurs liés à cette enquête conduite par un juge d’instruction haïtien », se réjouit l’OPC

Il rappelle que depuis le début du mois d’aout 2021, il avait affirmé que le Premier Ministre de facto, Dr Ariel Henry est le principal obstacle à l’aboutissement de l’enquête, information qui se confirme de plus en plus à l’échelle internationale.

L’entraide internationale s’avère donc nécessaire voire même indispensable.
L’OPC souhaite que les autres instances internationales puissent se positionner très clairement en faveur de l’aboutissement de l’enquête sur l’assassinat du Président Jovenel Moise, aux fins de combattre l’impunité en Haïti face à un système judiciaire, coiffé par le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), qui, en grande partie, loin de rendre justice aux victimes, protège et blanchit les criminels, les bandits, les kidnappeurs recherchés par la police.

LIRE AUSSI

PressLakay