Haïti-Manifestation: le drapeau américain piétiné, celui de la Russie flotté dans le ciel

0 678

Une nouvelle journée de manifestation anti-gouvernementale a eu lieu sur l’ensemble du territoire national ce 7 septembre 2022. Et l’un des faits le plus marquants reste le fait pour des manifestants de piétiner le drapeau américain et de hisser dans le ciel haïtien celui de la Russie.

Manifestation à Port-au-Prince
Manifestation anti-gouvernementale à Port-au-Prince

« Nous sommes fatigués avec les américains qui ne cessent de torpiller le peuple haïtien en lui donnant des dirigeants incompétents comme Ariel Henry qui ne peut adresser même les plus petits problèmes comme la crise du carburant et l’insécurité. Donc si nous sommes dans cette situation c’est à cause des États-Unis. Nous devons lui tourner le dos », a expliqué un jeune manifestant.

Ce dernier pour exprimer son ras-le-bol face aux américains, a peinturé sa poitrine en bleu, blanc et rouge, couleurs du drapeau de la Russie. Dans sa main gauche un drapeau russe cousu pour la circonstance et celui des États-Unis foulé aux pieds. Il dénonce les manœuvres des américains pour maintenir le pays dans l’enfer des gangs.

« Après toutes ces années, nous devons nous rendre compte que notre rapport avec les États-Unis ne fait que descendre le pays dans les profondeurs du chaos. Le pays a besoin de nouveaux rapports pouvant faciliter son développement. Les américains sont des hypocrites. Nous devons chercher d’autres pays pour des coopérations où Haïti pourra en tirer quelques bénéfices », a t-il expliqué

Ouvrir les portes du pays à la Russie

En brandissant le drapeau de la Russie, le message de ces jeunes était plutôt clair; ouvrir les portes du pays à la Russie pour une coopération où le pays ne sera plus l’arrière Cour des États-Unis.

 » La Russie c’est un pays sérieux qui travaille avec des autres pays sur un projet de développement et les États-Unis sur des projets visant à nous détruire comme peuple. regarde le Cuba, la Corée du Nord. Ces pays n’ont pas de rapport avec les États-Unis mais le Cuba dans son cas, se trouve parmi les pays qui ont les meilleurs médecins du monde. Le monde entier reconnait sa médecine. C’est un pays supporté par la Russie. Mais que font les États-Unis pour Haïti sinon que faciliter que des armes entrent dans le pays pour que les gangs puissent nous éliminer? », s’interroge un manifestant.

Ainsi ces derniers qui se réclament des proches de Jean Charles Moïse et du parti Pitit Dessalines, appellent les États-Unis à donner une chance au peuple haïtien pourqu’il puisse choisir ses propres dirigeants et non de les choisir à leur place.

Et pendant ce temps, Ariel Henry part pour les États-Unis

Pendant que le pays est en effervescence suite à des manifestations anti-gouvernementales où plusieurs blessés par balles ont été enregistrés, le premier Ministre Ariel Henry a laissé le pays à destination des États-Unis.

Dans une note de la primature, elle indique que le premier ministre est allé aux États-Unis en particulier en Floride pour rencontrer des entrepreneurs avec la possibilité pour ces derniers de venir investir dans le pays.

« Accompagné de quelques membres de son cabinet particulier, le Premier ministre, Dr Ariel Henry, a quitté le pays, ce mercredi 7 septembre, à destination de la Floride où il doit rencontrer un groupe d’entrepreneurs intéressés à investir dans le pays. Il sera de retour ce vendredi », succinctement écrit dans une note le service de communication de la primature.

En tout cas entre la Russie et les États-Unis, ces manifestants ont fait choix de la Russie. Cependant, il n’est pas de l’apanage des manifestants de choisir avec quel pays Haïti doit entretenir de rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :