Haïti: MOPOD et OPL figurent parmi les structures qui supportent la marche contre l’insécurité  

0 48

L’organisation du peuple en lutte, le Mouvement patriotique populaire Dessalinien et des organisations syndicales disent supporter la marche du 29 mars. Ariel Henry doit mettre la clef sous la porte s’il ne peut assurer la sécurité des citoyens, déclarent ce lundi les dirigeants de ces structures. 

Marche contre l’insécurité

 Le Mouvement patriotique populaire Dessalinien (MOPOD) rejoint la liste des organisations qui soutiennent la marche du 29 mars. Le coordinateur national du MOPOD, Jean André Victor encourage la population à prendre part à ce mouvement de protestation. 
 
Les autorités ont l’ultime responsabilité de garantir la sécurité de la population, rappelle l’ancien sénateur de la République Edgard Leblanc fils.
À son avis, l’équipe gouvernementale n’a d’autre choix que de laisser le pouvoir, si elle n’est pas en mesure de rétablir l’ordre sur le territoire national.

De son côté, le syndicaliste Hermane Similien croit que le moment est venu pour que tous les secteurs de la vie nationale convergent leurs efforts en vue de libérer le pays des griffes des gangs armés opérant sous le regard passif des autorités compétentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More