Haïti-Musique: « Jenerasyon 2000 », le nouveau hit de Jean jean Roosvelt

Haïti-Musique: "Jenerasyon 2000", le nouveau hit de Jean jean Roosvelt

Jean Jean Roosvelt est connu pour ses musiques qui interpellent la conscience. Et encore une fois à travers ce titre, « Jenerasyon 2000 », il vient d’apporter un message clair à la jeunesse de notre pays à un moment où le concept Génération 2000 est très en vogue sur les réseaux.

Dans cette musique, l’artiste lance un appel auprès de la jeunesse notamment ceux et celles qui sont nés en l’an 2000. Jean Jean leur rappellent qu’ils ne doivent pas se laisser manipuler car ils valent beaucoup plus que ça.

« Jenerasyon 2000, pa kite yo fè nou sa tande, nou vo plis ke sa. Jenerasyon 2000 nan lòt peyi sou ban lekòl yap reflechi, sou teknoloji ak endistri, pou yo ka genyon meyè avni. Men bò lakay, sanble yap devye nou, chozifye nou. Nou vo plis ke sa », a écrit l’artiste dans le texte de cette nouvelle musique de quoi saper la conscience des jeunes.

La jeunesse est l’avenir du pays, dit-on. Et le natif de Jérémie le rappelle fort bien. La jeunesse nous sommes réserves du pays a t-il insisté. Il rappelle que l’école est la voie de la réussite.

« Jenerasyon 2000, nou se rezèv peyi a, sanble gen nan nou yap de lala… Ou ka posede yo iPhone men se pa sa ki bonè…reyalite a w paka mete filtè sou lekòl. Kenbe tèt nou peyi a konte sou nou », poursuit-il.

Sur les réseaux sociaux, la musique fait son chemin. Sortie Officiellement le 3 novembre dernier, elle récolte déjà 37 mille vues sur youtube avec des commentaires les uns plus intéressants que les autres.

« Il reste à son niveau. Bravo Jean, malgré tu vas pas avoir un million de vues, vaut mieux de faire 1k positif, au lieu d’un M négatif. Le méssage doit toujours passer dans le plus haut niveau.

De nos jours, il est difficile de trouver en quoi exprimer la fierté haïtienne, vous nous donnez toujours une bonne raison. Juste de la classe. Gwoup moun sa yo pa fè mizik pou yo jwenn sponsor men yo prezante tèt yo kòm modèl pou jèn yo. Mw fyè d ou atis mw », peut-on lire dans des commentaires.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay