Haïti- Musique: « Konn gouye », la nouvelle vidéo de Gabel qui ne fait pas de bruit

0 325

La formation musicale Gabel sort une nouvelle vidéo titrée « Konn Gouye ». Il s’agit d’une nouvelle musique avec la participation de Oswald et Roody Delpe. Un nouveau titre qui n’a pas fait trop de bruit jusque là.

Vidéo "Konn gouye" de Gabel
Vidéo « Konn gouye » de Gabel

Après la sortie de son dernier album titré « Beni », la formation Gabel n’a pas su prendre les taureaux par les cornes. L’Album Beni n’a pas eu autant de succès comme les albums précédents « Gonw jan pou ye, sortie en 2011″ et  » Kenbe Yes ou, paru en 2017. À l’exception du titre chanté avec Rutshelle Guillaume, le dernier album du groupe n’a pas drainé la grande foule comme d’habitude.

Ainsi, le groupe vient d’offrir aux mélomanes de la musique haïtienne la vidéo du morceau titré « Konn Gouye », classé sur le tout dernier album. Sortie officiellement sur la chaîne Youtube du groupe Gabel le 27 septembre dernier, elle fait son chemin et sur d’autres chaines évoluant dans la promotion de la musique haïtienne.

« Mwen pa konn sil konn fè manje. Mwen pa konn si li Konn lave, mwen pa konn sil Konn karese. Men si se pou gouye, Manzè Konn gouye… Ou pa ka pa entimide lèw wè fanm sa, ou paka pa anvi koze », tel est le refrain de cette chanson avec la participation de trois artistes dont Oswald qui a apporté sa voix déjà bien appréciée par les mélomanes sur cette chanson.

Du bon son, de belles images

Dans un compas Zouk agréable à l’oreille, des voix comme celles de Flav et d’Oswald, la vidéo bien qu’elle ne fait pas trop de bruit sur les réseaux sociaux attire déjà la curiosité de certains internautes.

Comme pour les chanteurs, les trois , ont les voit chacun avec une femme avec qui ils bougent montrant que les femmes savent bien bouger la ceinture. Une vidéo avec des scènes plutôt correctes selon certains fans.

Mais pour un groupe d’une telle envergure, il récolte très peu de commentaires. « Oh lala ses voix sont impressionnantes, je ne vois rien à reprocher franchement j’aime le trio; Wow bèl mizik, bèl vidéo, Oh my goodness Oswald francheman j’aime nan mw bay li sou pati paw la paske mw retrouvem nan vwaw broh men mizik la dous nan tout kò », figurent parmi les commentaires sur cette vidéo.

La vidéo a récolté 125 vues en 5 jours. C’est peut-être pauvre pour un groupe de la trempe de Gabel.

Une musique ordinaire, avec un sujet ordinaire

Loin de remettre en question la capacité des musiciens et les chanteurs du groupe qui ont déjà prouvé leur capacité à travers des chansons comme Paka fè Pitit, Kisa poum bay, fanm sa marem entre autres, cette composition est plutôt une musique très ordinaire.

D’abord le titre de la musique ne dit pas grand-chose. Il s’agit d’une approche pour féliciter une femme non pour sa capacité à accomplir d’autres tâches mais pour le fait qu’elle est capable de bien bouger sa ceinture. Donc une musique qui banalise le rôle de la femme qui est réduit à  » Konn Gouye », même si savoir bien bouger a aussi son importance.

Il s’agit d’une musique qui prouve que les artistes haïtiens sont en panne d’inspiration pour la plupart ou du moins ne réfléchissent pas assez pour trouver des sujets utiles.

À quoi sert une musique dont on fait promotion pour une femme qui sait bouger la ceinture ? En quoi apporte- t-elle quelque chose de plus pour l’industrie musicale haïtienne ?

En tout cas, de ce qui précède, le problème n’est pas uniquement de Gabel. Certains artistes haïtiens se lancent dans une facilité telle et offre n’importe quoi au public. Et ce dernier comme consommateur ne se montre pas exigeant, il consomme n’importe quoi.

Suivez ce lien pour regader la vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :