Haïti-Musique: « Nap Kenbe » de MechansT, le cri d’un artiste contre le mal de son pays

0 24

La nouvelle chanson de MechansT en collaboration avec Black Doll enflamme la toile. Sortie officiellement le 4 janvier dernier, cette composition est un « ranmase » de plaintes et de complaintes contre les différents problèmes auxquels les gens de la classe moyenne sont victimes.

Si à priori l’artiste chante son amour et les péripéties passées avec sa bien aimée, la musique traite d’un problème profond que les gouvernements qui se sont succédé n’ont pas abordé et n’ont pas apporté de solution. C’est la migration vers la République Dominicaine pour des raisons de santé.

Malgré que sa femme n’avait pas de passport, elle est entrée en terre voisine car les conditions de santé n’étaient pas les mêmes, souligne t-il. Et sa femme de lui rassurer que tout sera bien dès son arrivée là-bas pour son accouchement. Sa femme allait être arrêtée par les autorités migratoires et la renvoyer dans son pays en dépit de sa grossesse. En rentrant en Haïti, elle a mis au monde l’enfant en chemin. Faute de soin, elle est morte. « Leta ayisyen manjel banm », dénonce l’artiste.

NAP KENBE / MechansT Ft Black Doll

L’artiste ne peut contenir sa révolte face à cette situation qui est le quotidien de nombreuses familles haïtiennes chassées en terre voisine. « M santim ta touye krazèd peyi yo aprè sa m tiye tèt mwen« , ajoute MechansT.

« …Se chimè nou bezwen m chimè pou nou k an annafè avè m. M pap kenbe zam men lanati a jwenn avè n . M kon se nou ki mèt e senyè m kon lanati ap jwenn avè n » souhaite l’artiste.

Il faut rappeler que durant les trois derniers mois du mois de l’année de 2021, le Groupe d’Appui aux Rapatriés et aux Réfugiés avait parler de plusieurs milliers de migrants rapatriés et parmi eux des femmes enceintes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More