Haïti-Musique: quand Mikaben renaît dans le cœur des fans avec une chanson posthume

Michaël Benjamin

La famille de Michaël Benjamin dit Mikaben, décédé en plein concert le 15 octobre 2022 en France, a publié une musique posthume de l’artiste. Une composition du défunt qui fait déjà fureur sur les réseaux sociaux.

Contrairement aux autres musiques de l’artiste, celle-ci est un hymne de remerciement chanté rien que pour dire merci à Dieu. Le chanteur de “Ayiti se” a su trouver les mots justes pour, une nouvelle fois, toucher les cœurs.

Michaël Benjamin
Artiste Michael Benjamin aka Mikaben

“Tout louwanj se pou ou Papa. Tout glwa se pou ou Papa. Tout sa ki anlè, ni sa kap viv sou latè, tout pitit ou yo koube yo byen ba”, tel est le refrain de cette mélodie suave, dans une voix limpide et une sonorité irréprochable préparée par le défunt.

C’est un artiste qui bien avant sa mort, voulait être un messager de Dieu sur la terre. Même si on le reconnait pas comme chrétien, mais les mots forts utilisés dans cette chanson montre un artiste qui était en mission sur la terre.

“Tout sa ou di papa map obeyi, Papa. Se ou ki wa Papa. Se Pou volonte ou fèt Sou tè a tankou nan syèl la…Antre nan Mwen Papa fè mwen tounen mesaje. Mwen gen yon rèv Papa, pou peyim vin bèl Papa”, chante t-il.

Lien pour écouter la musique:

Les fans s’emballent déjà à cœur joie

Mikaben qui est devenu beaucoup plus populaire après sa mort a une fois de plus fait valoir son talent bien qu’à titre posthume. Cette musique gospel lui a valu déjà les éloges des internautes.

“Un Hymne de louange à l’éternel. Merci MIKA. Tu resteras à jamais dans nos cœur.

Waw Mika! Quelle belle mélodie. Ton père là haut t’a déjà accueilli. Merci à la famille et à toute l’équipe qui nous ont permis de savourer ces belles paroles. Gloire à Dieu dans votre vie.

La mélodie, les paroles, la voix tous vont ensemble, après avoir fait ce chant tu es parti d’une façon inattendue, pour moi tu es dans les bras de ton Père la haut. Les hommes voient la famille que tu laisses derrière, mais Dieu voit le prix de ton âme.

Chanson pleine de grâce et d’espoir merci MIKA pour ce magnifique cadeau bienvenue à Maïa hâte de voir sa bouche d’ange, grosse pensée à la maman qui tient dans ses bras ton 3 ème héritage ton 3ème TOI ! Tu es peut-être plus là physiquement mais je suis sûre que tu veilles sur ta petite famille de la haut et que tu es tout près en ce moment même de ta moitié”, figurent parmi les éloges posthumes à Mikaben.

Et si la musique était publiée avant sa mort?

C’est peut-être la reproche qu’on pourrait faire à Mikaben. Il n’a pas publié la musique durant son vivant. Et là, il dirait peut-être qu’il ne pouvait pas publier la musique sans que celle-ci ne soit achevée totalement. Et là encore, la musique peut-être prête mais le momentum n’est pas propice à la publication d’une musique, pourrait-il ajouter.

En fait, comme l’ont fait de nombreux chanteurs haïtiens comme Gazman Pierre Couleur, Joseph Zenny Junior ( TJoe) entre autres, Mikaben a su mettre sa touche posthume dans cette composition bien posthume qui fait bien sa route.

En terme d’arrangements, choral, son, mixage, il s’agit d’un nouveau pari gagné, dans un genre musical avec lequel le défunt ne s’était pas habitué. Chapeau aussi à la famille qui a assuré le suivi.

LIRE AUSSI

PressLakay