Haïti-Musique:  » Yon Vagabon chanje  » une nouvelle vidéo à l’actif du duo K-Dilak- Baky

0 391

« Yon Vagabon Chanje », tel est le titre de cette chanson dont la vidéo est sortie officiellement, il y a trois jours. Il s’agit d’une production de deux artistes qui ont le contrôle de l’industrie musicale haïtienne avec des musiques qui sont en rotation un peu partout.

Baky

À propos de la vidéo, il s’agit de Baky accompagné de ses amis qui raconte son histoire. Il raconte comment il était galant, comment il a joué de nombreuses filles parce qu’il était souvent cocu. Il est revanchard. Jamais Baky dit n’avait pensé qu’une femme pouvait lui faire changer d’avis. D’où le titre « Yon Vagabon Chanje ».

C’est une fille magique décrite par le natif des Cayes. « Je ne sais ce qu’elle a fait pour me faire laisser la rue, pour me faire changer d’avis », a chanté l’artiste avant que K-Dilak fasse son entrée en scène.

« Al di zanmi yo pou mwen mwen chanje, M gon Moun nan vim koulye a m respekte, Al di fanmim yo kijanm konble, men kijanm jwenn yon gras kem pat janm mande », a de son côté chanté K-Dilak qui jure fidélité contrairement à son ancienne vie qui était celle d’un « player « , comme pour dire un homme qui a plusieurs femmes.

Un sujet réel qui affecte les familles

Même s’il s’agit d’un sujet qui a déjà été chanté par d’autres artistes haïtiens, mais la musique est un témoignage vivant de la réalité des familles d’aujourd’hui où les femmes haïtiennes sont souvent victimes de l’infidélité sans pourtant dédouaner les femmes.

« Le sujet chanté par les artistes c’est ma vie. Je ne peux m’empêcher de l’aimer et l’écouter au quotidien. Aujourd’hui, je trouve une femme qui change ma vie. Autrefois j’étais un polygame avéré. Aujourd’hui je fais vœux de fidélité. Ça m’aide à mieux gérer ma famille et à éviter les maladies sexuellement transmissibles », a expliqué un jeune marié qui est entre les deux âges.

Les internautes aussi de leur côté s’emballent et disent prêts à prendre la voie de la repentence non comme chrétien mais changement de comportement dans leur foyer.

« Je suis en Afrique depuis Nigéria, je viens de découvrir cet artiste, il est vraiment bon dans son style de musique », a commenté un mélomane sur la chaine Youtube de l’Artiste.

La vidéo récolte déjà plus de 726 mille vues sur la chaine Youtube de K-Dilak et 132 mille sur celle de Baky.

Ce que les deux artistes doivent corriger

À pros de la Vidéo, il s’agit d’un travail de grande qualité avec des images intéressantes par rapport avec la chanson. En terme de scènes, on n’a pas grand chose à reprocher à ces deux artistes, qui évidemment ne sont pas à leur coup d’essaie.

Cependant, c’est leur créole qui fait problème. Dans le titre de la chanson, ils parlent de « Yon Vagabon ». En effet, le mot « Vagabon » n’existe pas dans le créole haïtien. C’est le mot « Vakabon » qui est créole. S’il est vrai que le créole c’est un décalque du français, en écrivant le créole, les artistes comme prometteurs de la culture doivent respecter la langue.

Mis à part cela, il s’agit d’un sujet important voire nécessaire pour les couples, à un moment où l’infidélité bat son plein.

Bon travail donc au duo qui continue de mettre de la chaleur aux cœurs assoiffés de plaisirs.

Suivez ce lien pour regarder la vidéo: https://youtu.be/QGU5lfVrEsk

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :