Haïti-Politique: avec Ariel Henry au pouvoir la situation du pays s’est aggravée, estime le Parti MOCHRENHA

0 51

Le Mouvement Chrétien pour une Nouvelle Haïti, sort de son silence après un grand temps de pause. En effet, le porte parole dudit parti, Me Elizé Pierre estime que huit mois après l’arrivée d’Ariel Henry au pouvoir la situation du pays s’aggrave. Dans une interview exclusive accordée à notre rédaction le porte parole du parti appelle à un consensus politique lequel devant déboucher sur un plan pour le pays.

Elizé Pierre, porte-parole du MOCHRENHA

 » Ariel Henry nous a beaucoup menti. Et nous comprenons son jeu. Il joue pour qu’il reste au pouvoir. Son accord c’est un accord signé en vue du partage de gâteau et non pour une transition de rupture encore moins pour poser les vrais problèmes de la nation », lâche le porte parole tout en reconnaissant que le gouvernement ne peut à lui seul trouver une solution à la crise actuelle.

-Aucun effort pour résoudre le problème de l’insécurité

Pour le porte parole du parti MOCHRENHA, avec Ariel Henry le pays patauge dans l’insécurité et l’Etat se montre impuissant à apporter des réponses face à l’action des groupes armés.
 » Regarde ce qui se passe dans le Sud. Les citoyens protestent contre l’insécurité à Martissant.

Au lieu pour le gouvernement de prendre en considération les différentes revendications de la population, il préfère envoyer des policiers dans le Sud pour Matter le mouvement populaire. Ces policiers eux-mêmes ne pouvaient même pas passer par Martissant », ironise le responsable. Pour lui, il s’agit d’un problème qu’il faut résoudre en amont.

-De la nécessité d’un plan haïtien de l’avis du parti

« Avec Ariel Henry au Pouvoir la situation s’est aggravée à tous les points: Économique, sécuritaire entre autres. Une classe moyenne décapitalisée, ceux qui ont la possibilité laissent le pays en vue de fuir l’insécurité. La population ne vit plus », a d’abord détaillé Me Élizé Pierre ajoutant que comme les anciens dirigeants, Ariel Henry prend le plaisir à faire des déclarations sans effets.

Les dirigeants prennent le bon plaisir avec des étrangers en vue résoudre la crise actuelle. Ils oublient que la solution ne peut pas venir des plans mais d’un consensus entre haïtiens, a ajouté plus loin le porte parole du parti MOCHRENHA tout en soulignant aux acteurs qu’ils peuvent faire le pays sans le BLANC. La Communauté internationale n’a montré aucun intérêt à la résolution de la crise actuelle, a précisé l’homme de lois.

Il dénonce le fait que le pays fonctionne sans un plan. Me Elizé insiste sur la nécessité de se mettre ensemble pour offrir au pays un plan pour 30 ou 40 ans.

-MOCHRENHA attaché à l’idée d’un changement de paradigme

Il faut au pays un changement de paradigme. Il y a un ensemble de personne qui s’enrichissent dans le mauvais fonctionnement du système actuel du pays, reconnaît-il.

 » Quand nous serons arrivés à ce changement de paradigme il y a un ensemble de problèmes que nous ne pourrons plus connaître », a fait savoir le porte parole du parti qui appelle les acteurs à faire le geste pour sauver le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More