Haïti-Politique/Gouvernance : Et si le problème n’était pas Jovenel Moïse

0 90
Subscribe to our newsletter

Un mois plus tard depuis l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse, le 7 Juillet dernier en sa résidence privée, les questions se multiplient. Et si le problème n’était pas Jovenel Moïse? Et si l’opposition n’était pas honnête avec la population Haïtienne? Des questions et d’autres viennent à l’esprit.

Selon plusieurs opposants farouches du pouvoir en place, Jovenel Moïse était le plus grand chef de gang que le pays n’ait jamais connu. Qu’il est l’auteur de tous les cas de kidnapping perpétrés dans la capitale Haïtienne. Diverses manifestations étaient organisées pour exiger son départ. Ces opposants disaient qu’après le départ de Jovenel Moïse, le peuple sortirait de cette crise infernale, de cette crise bouleversante. Cependant, un mois après son assassinat, le pays est encore plus plongé dans le tourment, dans l’incertitude totale et dans le désespoir. Un mois l’opposition est dans l’impasse de trouver une solution à cette de crise.

Des révélations fracassantes de l’ancien sénateur et opposant au pouvoir en place Évalière Beauplan, à l’émission Le Point sur Radio Télé Métropole ajoute plus de doute sur l’opposition actuelle. Ce dernier révèle que lors d’une conversation téléphonique avec le 58e président Jovenel Moïse, il était prêt à accorder 95% de son pouvoir à ses opposants. « Mais ils avaient du mal à s’entendre » dit-il toujours au micro de Radio Télé Métropole. Du coup, le doute se plane autour des interventions de l’opposition.

Et si l’opposition était dans l’opposition. Les opposants n’arrivent jamais à s’entendre pour sortir de ce carrefour dangereux. Hier, lundi 30 Août 2021, des militants ont saboté, saccagé, la salle Franck de l’hôtel Montana lors d’une cérémonie de signature d’un accord entre les membres de la Commission pour la recherche d’une solution haïtienne à la crise (CRSHC). Ces militants réclament Joseph Lambert comme le nouveau président provisoire . Cet accord devait dessiner la gouvernance post Jovenel Moïse

L’opposition se trouve dans l’impasse de s’entendre pour sortir Haïti de cette crise. Ces derniers disent lutter pour le peuple Haïtien, mais leurs comportements prouvent le contraire.

Et si le problème n’était pas Jovenel Moïse!

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More