Haïti: Près d’une dizaine de morts dans le naufrage d’un canot à Source-Matelas

Haïti: Près d'une dizaine de morts dans le naufrage d'un canot à Source-Matelas

Près d’une dizaine de personnes qui fuyaient la terreur des gangs armés à Source-Matelas, hier après-midi, ont trouvé la mort suite au naufrage d’un canot qui se réfugiait à Léogane. D’autres victimes restent à trouver, selon les autorités locales, alors que des centaines d’autres personnes sont restées cloîtrés chez eux à cause des bandits qui ont pris le contrôle de la zone.

Haïti: Près d'une dizaine de morts dans le naufrage d'un canot à Source-Matelas

Hier mercredi, des bandits de Village de Dieu et de Canaan ont attaqué les résidents de Source Matelas. Selon les autorités locales, des morts ont été recensés dont une dizaine de personnes parmi lesquelles des enfants en bas âge qui essayaient de s’enfuir en empruntant la voie maritime. Intervenant à l’émission « Jounal katrè » de Liliane Pierre Paul sur la Radio Kiskeya, le Président de l’association des CASECs, Paul André a indiqué qu’il s’agit d’une manœuvre d’un groupe d’hommes et de femmes qui veulent installer un chef de gang dans la localité.

“Plusieurs maisons ont été incendiées, des centaines de résidents ont été contraints d’abandonner leurs domiciles. Jusqu’à maintenant, la situation est toujours chaotique dans la localité de Source Matelas pour laquelle une seule patrouille policière, qui desserve toute la commune de Cabaret, fait acte d’une présence plutôt timide.” a rapporté le CASEC.

“Nous ne sommes pas encore en mesure de faire une estimation du nombre de victimes parce que personne ne peut frequenter la zone. Dans un premier temps, les autorités avaient envoyé sur les lieux les agents de la protection civile. Plusieurs personnes qui n’ont pas eu le temps de s’échapper sont restées en otages.” s’est-il plaint.

Par ailleurs, le Président de la Fédération Nationale des CASECs (FENACA) a sollicité l’accompagnement des agents de la PNH pour garantir la protection de la population et aussi afin de repousser les bandits.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay