Haïti rejoint le comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Haïti rejoint le comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Haïti a officiellement rejoint le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. C’est la délégation permanente haïtienne au sein de l’organisation des Nations Unies qui a annoncé la nouvelle, ce mercredi 12 juin 2024.

Alors qu’elle est nommée comme Ministre des Affaires étrangères dans le nouveau gouvernement mis en place par le Conseil Présidentiel de transition, l’ambassadrice haïtienne au sein de l’UNESCO, Mme. Dominique Dupuy a encore permis à la culture haïtienne de franchir un nouveau cap. En effet, lors de la 10e session de l’assemblée générale des états partis de la convention de 2003 pour la protection de l’héritage culturel immatériel, mardi 11 juin 2024, Haïti a été désigné membre du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

“Aujourd’hui, le pays devient membre du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’organisme des Nations Unies et il est désormais appelé à évaluer la soumission de plus de 180 pays” a déclaré Mme. Dupuy profitant de l’occasion pour exprimer sa fierté d’avoir représenter Haïti au sein de l’UNESCO.

Il faut souligner que ce comité a pour rôle essentiel d’encourager les objectifs de la Convention et aussi donner des recommandations sur les meilleures pratiques de protection du patrimoine culturel immatériel. Il a aussi pour tâches d’évaluer les demandes pour l’enregistrement sur la Liste de l’Héritage Culturel Immatériel, donner une assistance internationale et enfin préparer l’application de la Convention à travers une directive et un plan. Ce qui permettront de bien gérer les ressources financières.

À noter aussi que les membres du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO sont choisis par les États Parties selon le principe de répartition géographique. Leur mandat dure quatre ans dont un renouvellement de deux ans pour la moitié des membres.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay