Haïti: sans président, le Palais National au bord d’un vaste scandale de corruption

0 221

Le président Jovenel Moïse n’est plus. Il a été assassiné dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021. Mais le Palais National est sous le contrôle de Me Josué Pierre Louis comme secrétaire général. Et un vaste scandale de corruption plombe l’institution sans président avec des contrats en or. De nombreuses personnalités connues sont citées même si le concerné dément.

Palais national haïtien
Palais national haïtien

Le dossier était déjà dans la presse où le secrétaire général de la présidence Josué Pierre Louis a été accusé d’avoir octroyé des contrats juteux en dépit du fait que le président Jovenel Moïse n’est plus. Des contrats avec des sommes allant de 300 mille gourdes jusqu’à 500 mille gourdes. Des informations qui défraient la chronique que notre rédaction est en mesure de confirmer.

Selon nos informations, plusieurs personnalités connues dont des avocats et des personnalités du secteur médiatique sont dans cette liste qui est vraie selon les informations dont dispose notre rédaction. La plupart de ses conseillers ne se pointent jamais au Palais National pour effectuer le service pour lequel ils sont payés.

À cette question, la radio Référence ajoute une couche. Le média a non seulement confirmé l’information mais souligne que le secrétaire général est paniqué par le dossier qui a fuité. Le média indique que le secrétaire général du palais se prépare à faire la chasse aux sorcières.

Josue Pierre Louis tente d’apporter des clarifications

Dans une note, le secrétariat général de la présidence dément les informations circulant sur les réseaux sociaux selon lesquelles des consultants et conseillers du palais perçoivent de 300 à 500 mille gourdes. Selon cette note, la liste n’est pas conforme à la réalité tant au titre, au nombre et au salaire.

Le Secrétariat Général du Palais National dispose de trois grandes directions, de deux services majeurs et une équipe médicale dont l’organisation en équipe s’élève à 21 personnes.

Plus d’un millier d’agents de sécurité, un personnel de service d’entretien, de logistique, de transport, de restauration, de cafétéria, de jardinage, de lessivage, de mécanique, d’intendance, entre autres service, selon Josué Pierre Louis.

Le secrétariat général de la présidence, même en absence du président, convient de retenir la nécessité de maintenir opérationnel tous les services. À l’exception du secrétariat privé, du cabinet et du bureau conjoint du président de la République, a fait savoir Josué Pierre Louis.

Pendant ce temps, le pays n’a pas d’argent pour subventionner le carburant

Alors que des gens perçoivent la somme de 300 à 500 mille gourdes par mois pour des travaux qu’ils ne font pas, l’État n’a pas d’argent pour subventionner le carburant pour la population qui croupit dans la misère la plus abjecte, dénonce des citoyens.

Sur les réseaux certains citoyens sont en rage contre le gouvernement d’Ariel Henry après la sortie de la liste de conseillers et de consultants qui perçoivent ces sommes juteuses au niveau du palais qui depuis après l’assassinat de Jovenel Moïse n’a pas de président.

Il faut souligner que Josué Pierre Louis, l’actuel secrétaire général du Palais National vient à peine de sortir un un livre sur la modernisation de l’État. Ainsi, ces citoyens se demandent si l’on peut effectivement moderniser l’État haïtien avec de telles pratiques ?

Il faut aussi rappeler qu’au niveau du parlement bien que dysfonctionnel plus de 600 contrats ont été acheminés à la Cour des Comptes pour l’exercice en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :