Haïti-Société: la mort de nos chaînes de télévisions

0 340

En Haïti, dans les provinces comme dans la capitale haïtienne, les chaînes de télévisions se sont multipliées durant les vingt dernières années. Dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, il y a plus d’une vingtaine de chaînes de télévisions fonctionnant notamment sur câbles ou sur TV analogue alors que d’autres sont joignables sur des programmes comme Canal Plus, NU TV ou sur Play Tv. Face à la présence de ces programmes sur le marché, les télévisions haïtiennes sont en pleine extinction.

Television

Ces programmes qui sont installés dans le pays au fil des années ont de graves conséquences sur les télévisions locales. Dans le Sud par exemple, lors d’une mini enquête réalisée en décembre 2022, par un reporter de notre rédaction, plus de 90% des maisons ont au moins soit Canal Plus, Nu Tv ou Play Tv. Mais dans ce cas précis, la majorité des ménages fonctionnent avec Canal Plus. Une réalité qui n’est différente pour certains endroits de la Capitale Haïtienne.

Sur 20 personnes interrogées, au moins 17 indiquent n’avoir pas regarder les chaînes de télévisions locales. Et plusieurs raisons sont avancées pour justifier leur décision. Et celle qui vient le plus souvent c’est que les chaînes ne sont pas claires. Ce qui est différent pour les chaînes qui sont sur les programmes cités plus hauts, ont fait remarquer quelques responsables de familles ne cachant leur préférence pour les télévisions numériques.

« il est plus facile aujourd’hui de payer votre abonnement soit dans canal plus, Nu Tv ou Ply Tv. Dépendamment de votre abonnement, vous aurez des programmes très intéressants comme des films, des matchs de football, des documentaires très intéressants. Alors que si vous n’avez pas l’un des programmes énumérez vous risquez de ne rien recevoir car les signaux Tv locales n’arrivent pas dans notre zone. J’habite à Bergeaud mais les chaînes qui sont dans le Centre Ville n’arrivent pas trop clairement dans ma zone. Et on n’a pas de choix », a expliqué Dorsainvil Alex, résidant à Bergaud entrée Nord de la Ville des Cayes.

La plupart des chaînes haïtiennes ne sont pas sur les programmes numériques

Les propriétaires de télévisions en Haïti sont dans la plupart des cas des paresseux. Ils préfèrent copier des programmes sur des télévisions étrangères en lieu et place d’une programmation capable de charmer le public. Au nombre des chaînes qui sont joignables sur les télévisions numériques via les programmes cités plus hauts, on retrouve 6 chaînes haïtiennes.

D’abord la Télévision Caraïbe, la Télévision Soleil de l’Eglise catholique, la Télé 20, la Télévision Nationale d’Haïti, La Télé Pacific et la Télévision Métropole. Cependant, ces chaines ne sont pas régulières. Il arrive assez souvent qu’elles ne fonctionnent pas ou elles fonctionnent avec des coupures a n’en plus finir.

Dans les villes de provinces, les chaînes ne sont pas sur ces programmes. Faute de programmation, faute de volonté, faute de moyens ou d’ambitions entre autres raisons qui peuvent justifier le retard constaté au niveau des télévisons haïtiennes.

Les chaînes étrangères remplacent peu à peu les chaînes haïtiennes

S’il est vrai que la passion de l’exotisme ne date pas d’hier en témoigne l’envie des dégages par les jeunes filles pour les feuilletons et d’autres programmes retrouvés sur les chaînes étrangères disponibles via Canal Plus, Nu Tv ou encore Play Tv, la coupe du Monde a montré a quel point que les chaînes haïtiennes sont en pleine extinction.

Selon ce qu’on pu constater, les grandes bases où autrefois on regardait les télévisions haïtiennes, cette fois c’était tout le contraire comme dans la base Argentine et Brésil à Delmas 55. Si l’on augmentait le volume de la Radio, Mais la télévision était sur des chaînes étrangères car certaines chaînes haïtiennes même sur Canal Plus ne sont pas si claires.

Et mis à part les télévisions étrangères qui prennent du terrain, il faut aussi souligner que les réseaux sociaux prennent plus de place dans le quotidien des ménages que les télévisions. Et cela s’explique par plusieurs raisons. Et parmi elles, le problème de l’énergie auquel font face les citoyens dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :