Haïti: Sony Louis, toute une vie au service de l’art haïtien

Haïti: Sony Louis, toute une vie au service de l'art haïtien

L’artisanat haïtien est en plein essor. Chaque année des activités sont réalisées pour mettre en valeur les produits de nos valeureux artistes qui travaillent jour et nuit pour tenir le coup en dépit des difficultés. Et aux nombres de ces artisans, nous avions rencontré Sony Louis. Un jeune qui consacre sa vie au service de l’art.

« Je commence dans le domaine de l’artisanat depuis 2007, notamment dans la poterie. Je l’avais appris au Centre d’Apprentissage de Saint Martin, une école professionnelle, située à Delmas 6, transférée pour l’instant au Centre Pilote, a d’abord évoqué l’artisan précisant que sa vie, en qualité d’artiste, est partagée entre bonnes et mauvaises expériences.

« L’objectif premier de l’artiste est de plaire. Les nouvelles expériences, les surprises, le contact avec le public qui admire le travail. Mais il y aussi de mauvaises expériences ajoute t-il.

 » imaginez vous, vous avez déjà tout fait pour préparer une foire, une exposition. Soudain, on vous appelle pour vous annoncer que le programme est annulé ou reporté, ça dérange trop souvent.

L’art comme moyen de divertissement

C’est peut-être une facette dans l’art qui a été ignorée que Sony Louis a mis au grand jour.  » L’artisanat? Avant je dirais ma vie, par ce que je faisais de l’art pour gagner ma vie, je faisais de l’art pour m’amuser, je faisais de l’art pour me sentir « exister ». Maintenant dans le contexte sécuritaire actuel où les touristes ne peuvent entrer au pays encore moins les membres de la diaspora, nous faisons d’autres choses mis à part de l’artisanat, a souligné le jeune artisan.

Ma profession d’avocat ne m’éloigne pas de l’art

S’il est vrai qu’il est avocat de profession, Sony Louis ne rejette pas la profession d’avocat pour le droit. Au contraire il met le droit au service de l’art. Ainsi dit-il: » je suis un artiste avocat. A chaque fois que je trouve l’opportunité de le faire je le fais, ma vie c’est de l’art. Je suis présent à tous les grands rendez-vous d’exposition du pays: Artisanat en fête, exposition pour la fête de l’agriculture et du travail et des rendez-vous à l’étranger », ajoute le Port-au-princien.

  • Haïti: Sony Louis, toute une vie au service de l'art haïtien
  • Haïti: Sony Louis, toute une vie au service de l'art haïtien
  • Haïti: Sony Louis, toute une vie au service de l'art haïtien
  • Haïti: Sony Louis, toute une vie au service de l'art haïtien

Le poids de la crise politique sur la vie des artistes

Les troubles sociaux politiques ont de grands impacts sur la vie des artistes, reconnait Sony Louis. le problème d’encadrement des artistes, personne ne lève le petit doigt pour les artisans. c’est un secteur abandonné, fait-il savoir.

« De nos jours nous travaillons parce que nous devons travailler mais la situation du pays ne donne plus envie. Si nous étions pas optimiste, longtemps on déposerait les outils », avoue t-il tout en ajoutant que son rêve c’est de voir que l’art haïtien continue d’être apprécié à l’étranger à sa juste valeur.

Comme Sony Louis, ils sont nombreux les jeunes qui vivent pour l’art et qui vivent de l’art. Cependant, face à cette crise politique aux conséquences multiples, nombreux sont ceux qui sont remportés par le découragement et appellent le ministère de la culture à agir.

LIRE AUSSI

PressLakay