Haïti vers une Mission de maintien de la Paix de l’ONU pour endiguer l’insécurité plutôt qu’une intervention multilatérale

ONU Haiti

Ce vendredi 24 mars 2023, le président américain Joe Biden s’est rendu au Canada dans le cadre d’une visite spéciale. Plusieurs sujets étaient au menu notamment l’immigration irrégulière du chemin Roxham, les échanges commerciaux, le changement climatique ainsi que la situation sécuritaire en Haïti. Quant à cette dernière, le premier ministre canadien Justin Trudeau a une fois de plus affirmé que son gouvernement va soutenir le gouvernement haïtien dans la lutte contre les gangs armés. Cependant, il rejette toute proposition visant mener le Canada à assumer un rôle de leadership en ce qui a trait à une intervention militaire étrangère en Haïti.

ONU Haiti

Dans le cadre d’une rencontre bilatérale, ce vendredi, entre le Président américain Joe Biden et le Premier ministre canadien Justin Trudeau, à Ottawa, au Canada, divers sujets ont été à l’ordre du jour. Le dossier des migrants qui empruntent le passage du chemin Roxham au niveau de la frontière entre les deux pays, les échanges commerciaux, le changement climatique qui revient encore sur la table des discussions, et la situation sécuritaire en Haïti, ont été à l’ordre du jour.

Concernant l’insécurité en Haïti, les discussions entre les deux dirigeants ont été portées sur le déploiement d’une force multilatérale dirigée par le Canada afin de combattre les gangs armés dans les rues de Port-au-Prince. Selon Miami Herald, cette proposition a été vite rejetée par le gouvernement canadien qui propose plutôt une mission onusienne de maintien de la paix plus traditionnelle. Les États-Unis n’envisageaient pas d’envoyer une neuvième mission onusienne en Haïti mais le Canada a une fois de plus rejeté cette proposition visant à envoyer ses militaires et/ou policiers sur le territoirre haïtien pour combattre les gangs armés et ainsi détruire leurs foyers.

Par ailleurs, afin de reaffirmer son soutien à Haïti en faveur de la lutte contre l’insécurité, le gouvernement canadien envisage de décaisser 100 millions de dollars. Cette somme, toujours d’après Miami Herald, va permettre au renforcement de la Police Nationale d’Haïti (PNH) à travers des formations spécialisées au profit de ses agents. Elle vise aussi à améliorer leur condition salariale.

Alors que la situation sécuritaire d’Haïti se débatte régulièrement à travers les rencontres entre les dirigeants nationaux et internationaux, l’insécurité s’intensifie davantage sur l’ensemble du territoire. Alors que la communauté internationale patine sur la question et continue à se faire attendre, un plan d’urgence paraît être une nécessité. Chaque jour qui passe laisse derrière elle son lot de victimes. Les gangs armés qui sévit un peu partout sur le territoire national impose leurs lois. Les autorités concernées semblent bel et bien dépassées par les événements.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay