Haïti-Viol: À Gran Latanye non loin de Hinche, 5 femmes violées par des bandits armés

0 3

Décidément les présumés bandits qui opèrent sur l’étendue du territoire national ne s’arrêtent plus. Ainsi, lors d’un voyage samedi dernier entre les département du Nord et de l’Ouest, cinq femmes ont été violées par des bandits non identifiés dans la localité de « Grand Latanye » non loin de la commune de de Hinche, chef lieu du département du Centre.

Dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 février dernier, lors d’un voyage d’un autobus de la compagnie Haiti-Trans en provenance du département du Nord à destination de la capitale haïtienne, des civils armés à visage couvert ont érigé des barricades sur la route nationale numéro 3 reliant ces trois départements pour rançonner les passagers dans la localité de » Gran Latanye » à quelques kilomètres de la ville de Hinche. C’est à ce moment qu’ils ont procédé à la fouille des passagers à bord de l’autobus où cinq femmes parmi eux ont été violées.

Selon les autorités policières, les bandits ont mis par terre le conducteur de l’autobus et pris tous les objets trouvant au passage. Quatre parmi les cinq femmes violées par les bandits sont originaires de la ville de Port-au-Prince.

Après avoir été victime de ce viol, elles ont fait le dépôt d’une plainte au commissariat de police de la zone, confirme le porte-parole de la police nationale d’Haïti de la zone Reginald Michel qui affirme également qu’elles étaient obligées de se rendre à Port-au-Prince.

Le porte-parole de la police nationale d’Haïti de la zone Reginald Michel, a annoncé l’ouverture d’une enquête pour identifier les présumés violeurs.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More