Haïti: Violence contre les enfants, la Fondation “Zanmi Timoun” presse l’État à garantir leur protection

Haïti: Violence contre les enfants, la Fondation "Zanmi Timoun" presse l'État à garantir leur protection

La Fondation « Zanmi Timoun » dit condamner avec la plus grande rigueur les crimes qui n’épargnent même pas les enfants en Haïti. Elle dit constater aussi que depuis le début de l’année 2022, un déferlement effréné des actes de banditisme dans plusieurs endroits de la Capitale et ses zones avoisinantes.

Haïti: Violence contre les enfants, la Fondation "Zanmi Timoun" presse l'État à garantir leur protection
Fondation zanmi timoun

Elle dénote de sévères restrictions de circuler dans les rues ont souvent été lancées par les bandits, juste pour signifier leur puissance et leur domination dans certains coins du pays alors que des enfants doivent quotidiennement se rendre à l’école.

De plus, les individus armés illégalement opèrent dans tous les coins de rues, n’épargnant pas les enfants. La Fondation « Zanmi Timoun » organisme de défense et de promotion des droits de l’Enfant, exige à l’appareil judiciaire et aux forces de l’ordre de prendre des dispositions nécessaires pour freiner les crimes qui ne cessent d’endeuiller les familles haïtiennes.

Elle rappelle aux autorités de l’État que dans un État de droit, les enfants ne doivent plus continuer à être victimes des différents crimes perpétrés en toute impunité. Il est clair que si rien n’est fait pour juguler cette situation délétère, la République d’Haïti ne sera qu’un véritable réservoir de gangs où les citoyens, citoyennes s’affronteront entre eux.

La Fondation « Zanmi Timoun » rappelle que l’État a l’impérieuse obligation de garantir la protection de chaque personne vivant sur le territoire, notamment les enfants, afin qu’ils puissent vivre dans un environnement sain et sécuritaire.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay