Haïti: violences policières, Défenseurs Plus appelle l’inspection générale de la PNH à enquêter et punir les coupables

Le Collectif Défenseurs Plus dit condamner les violences policières au cours de la manifestation des ouvriers et ouvrières de la sous-traitance, ce mercredi 23 février 2022. Il dit avoir appris avec consternation la mort du journaliste reporter, Monsieur Maxilien, LAZARD au cours de la manifestation des ouvriers et ouvrières qui réclament 1,500 gourdes comme salaire minimum journalier.

Haïti: violences policières, Défenseurs Plus appelle l'inspection générale de la PNH à enquêter et punir les coupables
violences policières

Le Collectif Défenseurs Plus condamne son meurtre et exige du même coup une enquête de l’Inspection générale de la Police Nationale d’Haïti (PNH) afin de déterminer l’implication des policiers qui devraient assurer la sécurité de cette manifestation publique et légitime.

Plus loin, il invite également le Parquet près du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince à mettre l’action publique en mouvement contre toute personne qui serait impliquée dans ce crime et dans d’autres cas de violences au cours de la manifestation des ouvriers et ouvrières des industries d’assemblage.

Ces violences policières qui auraient conduit à la mort du journaliste, aux blessures des autres journalistes et des ouvriers/ouvrières, constituent une violation du droit à la vie, garantit par la Constitution haïtienne de 1987 en son article 19, rappelle le Collectif Defenseurs plus.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay