Immigration aux États-Unis : le nombre de migrants en nette progression à la frontière avec le Mexique

Immigration aux États-Unis

Des milliers de migrants qui fuient leurs pays se bousculent quotidiennement à la frontière ultra protégée qui sépare les États-Unis du Mexique. Une situation qui inquiète davantage les autorités de l’immigration américaines.

Les images de foules de migrants massés à la frontière envahissent les médias américains au point où cette situation a fini par créer une vague de paniques à travers tout le pays. Dépitées, les autorités américaines tentent de freiner cette tendance migratoire qui prend de l’ampleur depuis la levée du Titre 42 qui a permis aux États-Unis de refouler 2,8 millions de migrants, des hommes le plus souvent, depuis mai 2023. Ces derniers sont arrivés à divers postes frontaliers du Texas.

D’après l’Organisation Internationale de la Migration (OIM), le nombre de personnes migrantes sur les routes et dans le Nord du Mexique atteint des chiffres records. Depuis l’été, la quantité de personnes arrêtées par la patrouille frontalière américaine ne cesse d’augmenter. Rien que pour le mois d’août, pas moins de 272 000 migrants ont passé la frontière.

La semaine dernière les autorités américaines avaient décidé de fermer “Eagle Pass”, le pont qui relie Piedras Negras (ville mexicaine de l’État de Coahuila) au Texas afin de dissuader toute personne qui serait tentée de se rendre illégalement dans le pays. Provenant du Mexique, qui est devenu non seulement un lieu de départ mais aussi de passage, le nombre de personnes venant de partout qui cherchent à traverser la frontière ne cesse d’augmenter à l’intérieur du pays.

D’après les services de l’immigration mexicaines, près de 6000 personnes entrent quotidiennement le territoire du Mexique en empruntant la voie de la frontière sud. Les services de demandeurs d’asile sont absolument débordées alors que les migrants font tout ce qu’ils peuvent pour se rendre au Nord.

Dans l’urgence de mettre sur pied un nouveau dispositif migratoire afin de rétablir les voies légales de cette nouvelle vague au niveau de la frontière, tout indique que celui-ci peut prendre plusieurs années vu la Présidentielle qui approche à grands pas et par le biais de laquelle le Président américain Joe Biden va tenter de briguer un second mandat.

LIRE AUSSI

PressLakay