Insécurité | Carrefour-Feuilles disparaît sous les assauts des bandits de Grand Ravine

Carrefour-Feuilles Haïti

Les individus armés du gang de Grand Ravine continuent d’attaquer la localité de Carrefour-Feuilles. Encore ce jeudi, les bandits armés identifiés comme des hommes de Ti Lapli poursuivent leur avancée dans ce quartier de Port-au-Prince plus que jamais perdu. Des rafales d’armes automatiques ont été entendus durant tout l’après-midi. Paniqués, certains riverains qui résistaient encore ont couru dans tous les sens croyant que la zone était complètement envahie.

Carrefour-Feuilles Haïti
Carrefour-Feuilles disparaît sous les assauts des bandits de Grand Ravine

Rien ne va plus à Carrefour-Feuilles et il semble bien que les autorités concernées ont déjà considéré ce quartier, autrefois paisible, comme un “territoire perdu”. Alors que le gang de Grand Ravine continue à maintenir son siège sur l’ensemble de la localité, aucune réaction conséquente n’a été faite jusqu’à maintenant.

Si les autorités policières avaient annoncé que des opérations [dans lesquelles plusieurs bandits fût stoppés] ont été menées dans la zone, les résidents continuent à être chassés de chez eux, et sont obligés de se réfugier dans des centres d’hébergements provisoires. De l’église Wesleyenne jusqu’au Marché Salomon, tout le monde est aux aguets. Certains courent déjà les rues affolées craignant d’éventuels bains de sang des hommes armés de Ti Lapli.

Selon plusieurs médias, des morts ont été encore recensés dans une nouvelle attaque orchestrée, ce jeudi, par le gang contre cette ville davantage à genoux. Les riverains qui ne veulent pas fuir dénoncent la capitulation de la Police Nationale par les forces politiques.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay