Insécurité : des associations du transport en commun interdisent l’accès à plusieurs axes routiers

Insécurité : des associations du transport en commun interdisent l'accès à plusieurs axes routiers

Pour des raisons liées à l’insécurité, diverses associations du transport en commun ont publié une note dans laquelle elles interdisent à tous les véhicules de transport public de traverser le périmètre de Portail Léogane à Bizoton et de Bizoton à Portail Léogane à partir du lundi 15 mai 2023. Une mesure prise jusqu’à ce que la PNH soit en mesure de garantir la sécurité des usagers de ces zones.

Insécurité : des associations du transport en commun interdisent l'accès à plusieurs axes routiers

Le nombre élevé de véhicules de transport public detourné et gardé par les ravisseurs depuis plusieurs mois, des cas d’enlèvement spectaculaire effectués avec des vehicules de transport public, des transports d’armes et de munitions dans des vehicules de transport public, des chauffeurs et passagers victimes de bals perdus dans les stations d’embarquement à portail léogane récemment sont d’autant de facteurs qui obligent les associations de transport en commun à interdire l’accès aux usagers le périmètre de Portail Léogane à Bizoton et de Bizoton à Portail Léogane à partir de ce lundi.

D’un autre côté, les dirigeants des associations signataires de la note dont le Secteur Transport Terrestre Haïtien (STTH) et ceux de l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH) ont précisé que cette mesure rentre en vigueur jusqu’à ce que la PNH donne l’autorisation de fréquenter ces zones, et par conséquent, sera en mesure de garantir la sécurité des vies et des biens des usagers de la route a Martissant, Blvd Harry Truman et les zones avoisinante.

Toutefois, les dirigeants des associations de transport public conseillent aux usagers de continuer provisoirement leur préstation de Bizoton à la Grand’Anse en passant par le Sud’Est, les Nippes et le Grand Sud.

À noter aussi que la Police Nationale d’Haïti a entamé depuis plus d’une semaine déjà une vaste opération au niveau du Village de Dieu visant à démanteler le gang “5 segond”. Ce dernier imposait ses lois comme bon lui semble à l’entrée Sud de la capitale.

LIRE AUSSI

PressLakay