Insécurité : la commune d’Aquin adopte des mesures pour protéger ses résidents

Insécurité : la commune d'Aquin adopte des mesures pour protéger ses résidents

La Mairie d’Aquin a annoncé, dans un communiqué, que certaines mesures sont prises pour éviter que les présumés bandits qui fuient le mouvement « Bwa Kale » ne viennent s’installer dans la commune.

Insécurité : la commune d'Aquin adopte des mesures pour protéger ses résidents

Partout en Haïti, on ne parle que d’une seule chose, la « zéro tolérance » pour les bandits. Là où ces derniers se cachent, il faut les capturer pour les brûler vifs comme c’était le cas à l’époque médiéval en Europe pour tous ceux qui pratiquaient la sorcellerie. Si pour certains, il s’agit de la barbarie pure et simple qui pourrait plonger le pays dans l’abîme le plus insondable ; pour d’autres, c’est la meilleure chose à faire pour que la peur puisse désormais changer de camp, et par conséquent, pour que les choses changent dans le pays.

Si à divers endroits en Haïti la population prend désormais des dispositions contre les présumés bandits, la commune d’Aquin n’échappe pas à cette règle. En effet, dans un communiqué publié, mardi 16 mai 2023, la Mairie d’Aquin a annoncé que des mesures ont été prises pour empêcher les présumés bandits en fuite de venir s’installer dans la commune.

« Les résidents ne doivent recevoir aucun inconnu chez eux ; au cas où ils doivent recevoir un proche, ils ont pour obligation de le signaler aux autorités policières présentes dans la commune ou le CASEC ; les résidents doivent alerter ces derniers au cas où ils rencontrent un inconnu dans la commune ; enfin, les chauffeurs de taxis doivent identifier les passagers qu’ils transportent. » Autant de mesures qui permettront d’assurer la sécurité des personnes et des biens, d’après les autorités aquinoises.

Depuis l’aggravation de la situation sécuritaire en Haïti, plusieurs communes de part et d’autres ont pris des dispositions pour protéger leurs résidents. Si pour certains, ces dernières sont arbitraires et par conséquent, ne peuvent pas constituer une solution ; pour d’autres, ce sont des mesures comme celles-ci qu’il faudrait dans tous les quartiers du pays.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay