Insécurité : Le Barreau de Port-au-Prince s’insurge contre l’enlèvement de Me. Nasha Saint Fleur et appelle à sa libération.

0 76

La machine infernale de l’insécurité continue de faire des victimes au sein de la population. En effet, des individus non identifiés ont enlevé, dans la matinée du mardi 16 février 2021 dans le quartier de Babiole, Me. Nasha Saint Fleur, avocat au barreau de Port-au-Prince. Le Conseil de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince demande aux autorités policières de mener des opérations en vue de parvenir à sa libération.

 » Le Conseil s’insurge contre la hausse du phénomène d’enlèvement suivi de séquestration dont la population est régulièrement victime et qui frappe aujourd’hui un membre de la basoche « , lit-on dans une note de protestation du barreau de Port-au-Prince.

Cette nouvelle atteinte à un membre du barreau de Port-au-Prince, poursuit la note, est une occasion supplémentaire pour rappeler à tous les avocats et la société, la nécessité de combattre l’insécurité et ses promoteurs dans la perspective d’établir un État de droit véritable en Haïti.

Le Conseil de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince en a profité pour exprimer sa solidarité à Me. Nasha Saint Fleur et à sa famille.

Après plusieurs jours de silence, les kidnappeurs refont surface. Deux cas de kidnaping ont été signalés dans la matinée du mardi 16 février 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More