Insécurité | Les autorités de Saint-Marc adoptent des mesures restrictives

En raison de l’insécurité qui sévit un peu partout dans le pays, les autorités locales de St-Marc décident de contrôler la circulation de toute personne dans la commune. Les étrangers doivent se faire déclarer à la Mairie ou à la PNH. Cette mesure s’étend également aux originaires de la ville absents depuis plusieurs années.

Insécurité | Les autorités de Saint-Marc adoptent des mesures restrictives
Proposition quotidienne de rédaction
Quel héritage voulez-vous laisser ?

Les violences perpétrées par les gangs armés dans la région métropolitaine contraignent les membres de la population à abandonner leurs domiciles pour se réfugier dans des villes de province. Un phénomène qui suscite beaucoup de méfiances depuis que le mouvement baptisé « Bwa Kale » entamé par la population pousse les présumés bandits à quitter la capitale. Afin de protéger leurs populations, certaines communes ont donc décidé d’adopter des mesures visant à contrôler la circulation de toute personne qui fréquentent les villes. C’est le cas de la commune de Saint-Marc.

En effet, dans une note publiée, vendredi 19 mai 2023, les autorités Saint-Marcoises ont ordonné à tous les résidents de signaler, à la Mairie ou à la PNH, les étrangers qu’ils reçoivent chez eux. D’après les autorités, ces derniers seront enregistrés dans un cahier et seront emmenés auprès des autorités policières pour qu’ils soient interrogés sur les raisons qui les ont contraints à venir s’installer dans la commune.
Par ailleurs, les Responsables de la commune ont mis en garde tous ceux qui hébergeront des individus impliqués dans des actes malhonnêtes dans n’importe quel endroit du pays. Les autorités exigent que tous ceux qui circulent dans les rues doivent avoir en leur possession une pièce d’identité.

La vague des personnes qui fuient les violences dans la capitale contraint les autorités au sein des villes de province notamment Aquin, Thomonde, et autres, à adopter certaines mesures afin de protéger leurs populations ainsi que leurs biens. Si quelques jours auparavant, la Mairie de la commune d’Aquin avait pris ces dispositions jugées utiles pour protéger sa population, maintenant c’est au tour de responsables de Saint-Marc.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay