Intervention militaire : Abinader lance un avertissement sévère aux gangs armés criminels

Luis Abinader président République Dominicaine

Le Président dominicain Luis Abinader a adressé un message aux groupes armés criminels en leur recommandant de se rendre aux forces kényanes qui ne vont pas tarder à être déployées sur le sol haïtien suite l’approbation de la résolution du Conseil, lundi.

Si une chose est claire maintenant, c’est que la mission internationale de sécurité en soutien à la PNH est à nos portes. Alors que certains pensent que celle-ci ne changera pas la donne ; d’autres croient que seule une intervention robuste d’une force multinationale en Haïti peut résoudre, une fois pour toute, la crise sécuritaire qui sévit depuis belle lurette sur le territoire national. En réaction à l’approbation par le Conseil de la résolution, rédigée par les États-Unis et l’Équateur, le Président dominicain, Luis Abinader n’a pas manqué d’adresser ses salutations, mais aussi adresser un avertissement les plus belliqueux aux gangs armés criminels qui risqueraient de se rendre sur son territoire.

“La pire chose qui puisse leur arriver est de venir ici, et s’ils viennent, ils ne réussiront pas. Nous sommes bien préparés et nous savons quoi faire”, a déclaré le Chef d’État dominicain au cours de son rendez-vous hebdomadaire baptisé « El Semanal avec La Prensa » lorsqu’il a été interrogé par un journaliste sur la possibilité que les gangs entrent sur le territoire dominicain pour fuir l’arrivée de la milice kenyane qui soutiendra la Police Nationale d’Haïti.

Par ailleurs, Abinader a vivement conseillé aux individus armés qui terrorisent quotidiennement la population haïtienne de se rendre à la force multinationale au lieu et place de se réfugier en terre dominicaine.

“Je leur recommande de se rendre aux forces kenyanes, ils feront mieux que s’ils venaient ici”, a-t-il assuré.

À noter que ce lundi, le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé la résolution autorisant le déploiement d’une force multinationale pour assister la PNH dans sa lutte contre les bandes criminelles et ainsi rétablir la sécurité dans ce pays davantage minée par les violences perpétrées par les gangs armés criminels.

LIRE AUSSI

PressLakay