Invasion russe en Ukraine: le président Brésilien et son premier ministre ne parlent pas la même langue

0 191

La crise Russo-Ukrainienne affecte l’Amérique latine. En effet, le torchon brûle entre le premier ministre Brésilien Hamilton Mourão et le président extrême droite Jair Bolsonaro en ce qui a trait au positionnement du Brésil dans cette crise qui risque de devenir hors contrôle dans le monde.

Jair Bolsonaro, président du Brésil

L’invasion russe est appuyée par Bolsonaro qui se montrait très solidaire à Poutine suite au lancement de cette invasion. Une attitude que certains médias locaux ont condamné, plus particulièrement le magazine Istoé selon RFI qui rapporte «Bolsonaro soutient un dictateur sanguinaire », écrit par le magazine brésilien. D’autant plus, la prise de partie de Bolsonaro a également dérangé son premier ministre, qui a catégoriquement condamné l’attaque Russe.

Cette déclaration de Hamilton a poussé Bolsonaro à le recarder en soulignant que la seule personne placée à évoquer ce sujet est le président de la république, «il s’appelle Jair Bolsonaro », a asséné le chef d’état brésilien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :