Israël-Hamas | Les États-Unis opposent leur veto à un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Israël-Hamas | Les États-Unis opposent leur veto à un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Alors que la guerre s’intensifie dans la bande de Gaza où plusieurs milliers de personnes ont déjà été tuées et d’autres blessées, le Conseil de Sécurité de l’ONU s’est réuni, vendredi 8 décembre 2023, afin de voter un projet de résolution qui exige un cessez-le-feu immédiat dans la zone. Les États-Unis en ont imposé leur veto.

En effet, les votes du projet de la résolution qui aurait permis d’arrêter l’offensive menée par l’armée israélienne sur la Bande de Gaza n’a pas abouti à grand chose. Bien que la grande majorité des pays y sont en faveur (soit 13), une abstention (le Royaume-Uni), la position contradictoire de la Maison Blanche fait que celle-ci soit bloquée une énième fois à cause de son droit de veto.

Après le vote de ce vendredi, le mouvement palestinien Hamas n’a pas manqué l’occasion de dénoncer la position des États-Unis face à ce conflit en jugeant que ceux-ci confirment bien leur participation au massacre des populations à Gaza.

« L’obstruction des États-Unis à l’adoption d’une résolution de cessez-le-feu est une participation directe au massacre de notre peuple », a déclaré Izzat al-Risheq, membre du bureau politique du groupe.

Plus tôt vendredi, Israël avait déclaré qu’il poursuivait des « combats rapprochés intenses » à Khan Younis, dans le sud de Gaza, ainsi que dans le nord de l’enclave. Depuis la fin de la trêve qui avait permis aux deux camps de récupérer des otages, les opérations militaires menées par Israël ne montrent aucun signe de ralentissement.

Depuis le début des affrontements, au moins 17 487 personnes ont été tuées à Gaza et plus de 56 400 blessées, selon le ministère de la Santé de Gaza. Du côté israélien, pas moins de 1 200 personnes ont perdu leur vie depuis l’attaque du Hamas le 7 octobre dernier.

LIRE AUSSI

PressLakay