Joël Gentillon prend les rênes du CIMO

0 0

d15fe25f 5e21 41ff a8d0 6fda1243e52b 1011813711 - PressLakay - Haïti

En proie à de sérieuses difficultés et des critiques ces dernières semaines avec la poursuite et l’intensification des mobilisations antigouvernementales pour exiger la démission du président Jovenel Moïse, l’institution policière continue d’opérer quelques changements. Le dernier en date est celui de Joël Gentillon qui a remplacé Vladimir Chérubin à la tête du Corps Intervention du Maintien d’Ordre (CIMO).

Avant-hier lundi 14 octobre 2019, en présence de plusieurs agents de cette unité spécialisée de la Police Nationale d’Haïti, le directeur centrale de la police administrative, Mario Aubergiste, a présidé la cérémonie d’installation de Joël Gentillon comme étant le nouveau responsable du Corps d’Intervention du Maintien d’Ordre (CIMO) qui remplace à ce poste, Vladimir Chérubin qui a passé plus de deux ans à la tête de l’institution.

Au cours de cette cérémonie d’investiture, le nouveau responsable de cette branche de la Police Nationale d’Haïti, Joël Gentillon, ancien responsable de l’Unité Départementale et de Maintien d’Ordre (UDMO) dans le département de l’Ouest, a remercié le haut commandement de l’institution policière qui a fait choix de lui pour franchir cette étape.

S’il reconnaît les défis qui l’attendent dans cette nouvelle fonction, le commissaire Joël Gentillon demande aux différents agents affectés à cette unité de jouer leur partition pour permettre de maintenir la devise du Corps d’Intervention du Maintien d’Ordre qui est « Honneur, Mérite, Loyauté ».

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More