Joseph Lambert condamne les événements survenus à l’hôtel montana

0 78
Subscribe to our newsletter

Réunis à l’hôtel montana, ce lundi 30 août avec l’idée de trouver un accord politique, certains politiques haïtiens n’arrivaient pas à s’entendre au point où des militants se sont venus aux mains. Un comportement que le président du Tiers sénat Joseph Lambert a dénoncé.

Après l’assassinat de Jovenel Moïse, les politiques n’arrivent toujours pas à s’entendre. Mais s’étaient donnés rendez-vous ce 30 août pour signer un accord de sortie de crise. La montagne a accouché d’une souris. Des militants ont investis l’espace et l’a transformé en un champ de bataille.

« Ce lundi 30 août, le vandalisme s’est exprimé à l’hôtel Montana pour contrarier un exercice démocratique. Ils ont utilisé mon nom et l’intelligence commande de chercher à qui profite cette violence. Je condamne cette pratique parce que j’ai choisi la démocratie », a réagi Joseph Lambert .

Il souligne que de nombreux groupes organisés et de regroupements politiques avaient déjà désapprouvé cette démarche. La crise a encore du temps devant elle.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More