Journée mondiale de la Presse: la directrice de l’UNESCO, Audrey Azoulay salue le travail des journalistes

0 132

Pour la responsable de l’UNESCO, l’année 2022 a été très difficile pour les travailleurs de la Pesse. Que ce soit dans le contexte de la COVID-19 ou durant les guerres et les conflits, les informations fiables sont plus que nécessaires : elles sont vitales. Les journalistes jouent un rôle fondamental en fournissant ces informations. Ils les analysent, les vérifient et les diffusent, permettant ainsi aux individus de prendre des décisions éclairées, peut-on lire dans un communiqué de la directrice tout en saluant le travail des journalistes.

Audrey Azoulay, directrice de l’UNESCO

Selon elle, le journalisme constitue un bien commun que nous devons défendre et soutenir en tant que tel. Pourtant, alors même que les Nations Unies célèbrent le 10e anniversaire du Plan d’action sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité, pour lequel l’UNESCO est fière de jouer le rôle de chef de file, les journalistes se trouvent confrontés à une situation qui évolue rapidement, reconnaît-elle.

Près de 400 journalistes ont été tués, simplement pour avoir fait leur travail. Les technologies numériques révolutionnent encore plus ce paysage. Elles ont permis des échanges d’information sans précédent, favorisant ainsi un journalisme sans frontières. Désormais, nous pouvons voir, à tout moment, ce qui se passe aux quatre coins du monde.

Elle invite les États membres, les entreprises technologiques et la communauté des médias, ainsi que le reste de la société civile, à unir leurs forces pour établir une nouvelle configuration numérique qui protégerait à la fois le journalisme et les journalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :